À propos

  Derrière la fenêtre de la chambre qui s’offre à vos yeux, après un grand ballet de pseudonymes essayés et ôtés comme autant de robes à la Peau d’Âne, je me hasarde à l’écriture sous le nom très simple de Orr. Fruit d’un jeu malicieux et commodité virtuelle, il n’est pourtant qu’une traduction à l’orthographe fantaisiste de mon véritable prénom.

  J’aime bien le n’importe quoi: ce qui fourmille, se crée, se défait, reste, se dérobe et résiste, se disperse, se rassemble en un sympathique hybride, le jour trempé dans un bout de nuit, les immeubles étreints par le lierre, ce qui n’a pas de limites en ayant l’air sage, les poires qui se transforment en coings, faire de son corps un petit ou très vaste origami, et bien sûr, tout raconter, tout dire avec enthousiasme et conviction. Car je suis aussi bavarde que timide, avec un continuel flux d’idées qui couvrent des feuilles sans jamais être partagées, et une irrésistible envie de le faire consignée dans un coffre secret à défaut de réussir dans un contexte dit normal (impliquant de parler et de sortir de sa tanière, en résumé). 

  Me trouver n’est pas bien compliqué: livres, phrases dansantes des langues étrangères, grammaires de toute sorte, fond d’une tasse de thé, saladier où il reste un peu de pâte à gâteau, carton rempli de matériaux divers, sommet ou pied d’un sapin, Hanumasana et poèmes anglo-américains sont mes lieux de prédilection.

  Fascinée par beaucoup de choses et encline à l’expérience, c’est poussée par ce naturel curieux que j’ai commencé à m’informer, ouvrir les yeux, rechercher toujours plus d’informations, et fait sonner les croyances confortables, juste pour voir; c’était creux. Oui mais, impossible de ne pas voir dans ce creux un peu douloureux un plein potentiel! Alors moi aussi j’ai voulu raccommoder cette petite déchirure, trouver des solutions et rester pleine d’entrain sur le chemin, inspirée par des personnalités qui m’ont donné cette envie de partarge. Très imparfaite, mais engagée et désireuse de toujours voir plus loin; voilà comment interpréter mes actions et aspirations…Et Vue Sur Chambre.

  Ce blog n’a ni prétention, ni même vocation à être révolutionnaire, à moins, bien entendu, que celle-ci ne se fasse dans le velours et les parfums de la cuisine! 😉 Les thèmes abordés sembleront sans doute évidents et redondants pour ceux qui partagent déjà certaines convictions, mais ne dit-on pas qu’une personne avertie en vaut deux?

  Car si une personne apprend quelque chose ici, l’objectif est pleinement atteint. Aussi est-ce la raison pour laquelle il me semble plus judicieux de prendre la plume que de constituer des bibliographies, recourir à la citation ou au renvoi complexé et frénétique  vers des personnes talentueuses qui l’ont très bien fait avant moi. Il s’agit d’une proposition, modeste et ambitieuse à la fois, et surtout d’une invitation lancée à la ronde, à tous.

  Vous pourrez donc trouver quantité de choses dans ce petit laboratoire-bibliothèque à première vue très hétéroclite et sans classement clair: réflexions et idées sur des sujets variés, life-hacks, recettes végétales à foison, rêveries, promenades, dans le droit fil de ce nom un peu obscur lui aussi, inspiré du roman d’E.M. Forster, A Room with a view, et de ses personnages attachants épris de liberté, ainsi que des tableaux d’Edward Hopper inversant la perspective. À l’écart de l’agitation et des mêlées violentes, intérieur lointain que j’ai voulu plaisant et dont la lecture, je l’espère très fort, vous sera aussi agréable que son écriture.

x À propos des recettes:

  Les recettes que vous verrez ici sont exclusivement végétaliennes, c’est-à-dire sans viande, sans produit laitier, sans oeuf, et sans miel. Elles se veulent simples et accessibles, pour dédramatiser ce mode d’alimentation et le considérer autrement que comme un monde triste où on les végéta*iens ne se nourriraient que de cailloux et de substituts de produits animaux pour combler une frustration. Destinées à ceux qui ont peu de matériel chez eux comme à ceux qui en ont davantage, à ceux qui sont en voyage ou au contraire bien installés, ceux que la cuisine enchante ou au contraire décourage, leur ambitieux objectif est de réconcilier simplicité et raffinement, tout en initiant aux tours de main et de passe-passe propre à la cuisine végane.

  Et puisque le maître mot est accessibilité, le propre de ces recettes est d’être modifiable à l’envi: sus à la tyrannie du droit chemin en cuisine! Substituez, essayez, goûtez, changez, appropriez-vous ce qui n’est le plus souvent qu’une base; le plus souvent, je vous proposerai d’ailleurs d’autres possibilités pour vous inciter à désobéir à la recette initiale. En grande incapable de suivre une recette à la lettre (et si je mettais un bézoard et de la poudre d’armoise en lieu et place de la farine et des pommes?), faute d’ingrédients ou d’esprit coopératif, je ne saurais trop vous encourager cette voie qui rend possible le nomadisme culinaire et mieux, la création spontanée. C’est comme la combustion spontanée, mais en plus drôle.

  Si jamais vous souhaitez poser une question, échanger davantage, vous pouvez me contacter via cette adresse: orrvuesurchambre@gmail.com

   Et ailleurs? Vous pouvez me retrouver (et pourquoi pas me suivre?) sur Facebook, mais également sur Twitter et Hellocoton.

  Au plaisir de vous voir bientôt ici!

  Orr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s