Non classé·Recettes

{VEGAN WITCHCRAFT} || Laits végétaux

laitvegetaux

DSC_4638

laitvegetaux4

  Me voilà ravie de vous annoncer l’ouverture d’une nouvelle rubrique sur Vue sur chambre: Vegan Witchcraft. Sous ce nom un peu obscur se cache une envie de vous initier à quelques tours simples qui vous combleront de joie et vous emmèneront dans une terre promise aux fleuves de lait végétal et de sirop d’agave. Garanti sans holocauste de figues ou hécatombe de grains de sésame (quoique). En guise de prélude, je vous propose une immersion dans la fabrication des laits végétaux. 

  Trois briques d’avance pour faire des biscuits, des gâteaux, des béchamels, à verser dans le thé ou le chocolat chaud. Trop vite épuisées, pénibles à stocker et à transporter pour peu que l’on soit dépourvu de voiture ou de tapis volant. Chères, souvent, pas forcément évidentes à se procurer, parfois. En somme, le lait végétal est une des pommes de discorde qui incite à penser que le végétalisme est un mode de vie cher. Une idée d’autant plus coriace que les recettes pour fabriquer du lait végétal ne manquent pas si l’on en cherche. Elles sont simples, peu contraignantes…Mais l’on se retrouve souvent nez à nez avec le mode d’emploi pour fabriquer du lait à base de noix de Patagonie ou de la Taïga qui demandent un rein pour les acquérir, alors même que l’on n’en achète jamais. Dans cette perspective, le fait maison est un peu moins séduisant que de filer au supermarché le plus proche pour se rabattre sur du lait de soja, plus abordable. Le zéro déchet et la maîtrise de ce que l’on boit? « Ah, oui, un jour sans doute mais pas avant, d’accord? »

laitvegetaux2

  Faire du lait végétal peut pourtant être très économique, facile, rapide, avec une maîtrise de la quantité de lait préparée. Comment? Eh bien, en oubliant comme ingrédients les oléagineux, a fortiori si vous en faites une consommation régulière. On peut faire du lait à partir de beaucoup de choses: le lait de soja est le plus connu, mais vous avez sans doute déjà aperçu en rayon du lait d’avoine, du lait d’épeautre, des combinaisons entre oléagineux et céréales, et bien d’autres encore. Voilà qui donne une autre perspective sur le lait végétal: on peut utiliser autre chose, et on peut le fabriquer aussi simplement que les autres en réservant amandes, noisettes et autres noix exotiques à un autre usage.

  J’ai pour ma part choisi de mettre trois ingrédients à l’honneur, et de ce fait trois possibilités: le millet, le sarrasin cru, et le riz. La recette, d’une simplicité désarmante, a également le mérite d’être la même quel que soit l’ingrédient que vous choisirez de transformer en lait végétal. 

laitvegetaux3

 Lait végétal à base de sarrasin, de millet ou de riz:

Pour un demi-litre de lait

Ingrédients:
– 100 g de millet, ou de sarrasin, ou de riz.
– 1 CàS d’huile végétale neutre.
– 1 CàS de sucre complet.
– 500 ml (2 tasses) d’eau

Préparation:
• La veille au soir, ou au moins quatre heures auparavant, mettez à tremper les 100g de céréales dans de l’eau.
• Le lendemain, jetez l’eau de trempage et rincez les céréales.
• Placez les ingrédients dans un récipient à bords hauts type pichet (si vous utilisez un mixeur plongeant) ou un blender, et mixez le tout très finement: les graines ne doivent plus être qu’une fine poussière à peine visible dans le liquide.
• Au-dessus d’une bouteille, placez un entonnoir, et sur ce dernier, une passoire fine recouverte d’une étamine ou d’une gaze (une compresse hydrophile dépliée ou un collant propre sont parfaitement adaptés).
• Versez le liquide dans la passoire, et recueillez la matière solide dans la gaze; pressez fermement celle-ci de manière à en extraire le lait qui y serait resté. Vous pouvez la jeter ou mieux, la réserver pour en faire des petits raviolis de pâte à glisser dans un bouillon de légumes ou une soupe miso.
• Conservez le lait au frais durant trois-quatre jours maximum, et secouez énergiquement la bouteille avant usage.

DSC_4644laitvegetaux5

Précisions sur le sortilège:
  ♣ Si les trois laits se prêtent volontiers à la préparation de pâtisseries, le lait de millet et de sarrasin cru ont une saveur, bien que discrète, qui leur est particulière et peut ne pas plaire en tant que lait à boire, dans un chocolat chaud ou le porridge du matin.
  Le lait de riz, qui est pour ma part mon préféré par sa douceur et le fait qu’il s’agit d’un ingrédient très accessible, sera quant à lui excellent dans tous les cas de figure. Si vous pouvez utiliser n’importe quel riz, n’oubliez pas que sa qualité influera sur le goût: le choix du bio est donc ici plus qu’approprié. À titre indicatif: à raison de 3,5€ le kilo en vrac en épicerie biologique, un litre de lait de riz revient alors à 70 centimes, contre en moyenne 1,60€ pour une brique de lait de riz bio déjà préparée. 

  ♠ Ne vous inquiétez pas quant à la présence de sucre dans le lait si vous souhaitez en utiliser dans une recette salée: cela ne se sent pas. L’ajout de sucre permet seulement de se rapprocher de ce que l’on trouve dans le commerce, mais vous pouvez toujours l’omettre si vous désirez un lait véritablement sans sucre.

  ♣ Vous trouverez deux écoles pour la fabrication de laits à base de céréales: celle du trempage seul, et celle de la cuisson post-trempage et pré-mixage. Je préfère pour ma part la première solution, car la cuisson n’apporte pas selon moi une différence significative en termes de goût et complique un peu le processus alors que fabriquer du lait cru est vraiment très simple, et que le processus de trempage permet déjà une meilleure digestibilité des céréales.

  ♠ La texture ne vous satisfait pas? Si le lait est trop épais à votre goût, vous pouvez l’allonger avec plus d’eau, et dans le cas contraire, réduire la quantité jusqu’à trouver votre dosage idéal.

 Vous voilà armés et prêts à laisser derrière vous les briques du commerce: plus de stockage frénétique, plus de transport pénible, moins de déchets, maîtrise de la quantité préparée et contrôle plus grand sur ce que l’on ingère (oui, cela reste un argument de poids)…Une petite révolution.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

11 réflexions au sujet de « {VEGAN WITCHCRAFT} || Laits végétaux »

  1. Amusante comme recette, je voyais ça bien plus compliqué ! Ça me tente bien d’essayer, pourquoi pas avec la technique pour chauffer en grattant une gousse de vanille dedans, à voir…
    Très jolies étiquettes sur tes bouteilles sinon, je suis assez jalouse du papier :>

    J'aime

    1. Oh oui, avec la gousse de vanille on doit pouvoir reproduire sans problème les laits aromatisés du commerce! Là effectivement il vaut peut-être mieux chauffer pour faire infuser la gousse (mon esprit tordu de paresseuse prend le dessus et clame « Je te piquerai sans doute sournoisement ton idée, seule et bien cachée dans ma cuisine, mais je mettrai de l’extrait liquide de vanille dans le lait froid… ») Merci, et pour le papier, tu vas rire: c’est tout simplement le verso du listing de cours de mon université que j’ai recyclé et parcheminé moi-même 😀

      Aimé par 1 personne

      1. Hmm, la vanille liquide, j’en ai en effet… Je ne vis que par la théorie du moindre effort.
        C’était des feuilles blanches à la base ? Tu les as trempées dans du café ? Ça a vraiment un bon rendu !

        J'aime

  2. je n’ai jamais goûté de millet ….
    demain je vais au mag bio et j’en achète !!! j’ai aussi une recette de gâteau qui m’attend !!!!
    (tu crois qu’avec du kasha ça le fait aussi(mais non trempé bien sûr ) )?
    j’en mets souvent dans mes tisanes, ça leur apporte un petit goût biscuité!!! miam !!! :p

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour les étiquettes!
      Oui, normalement avec du kasha ça marche aussi avec la même technique. Je me suis contentée de proposer une recette avec du sarrasin cru pour des questions d’économie mais c’est tout aussi efficace. Le lait sera sans nul doute savoureux, ça pourrait peut-être même me réconcilier avec le fait d’en boire au verre d’ailleurs…
      Sympa l’idée pour les tisanes! Je n’ai jamais essayé mais étant donné le goût de la kasha j’imagine que ça pourrait donner quelque chose de proche du thé genmaicha, au riz soufflé et grillé…Perspective fort attrayante 😀

      Aimé par 1 personne

      1. Même dans les magasins de thé, comme le Palais des thés? Bah, si ce n’est pas le cas du coup ça me donne des idées de recette à partager, ce thé est tellement bon avec son petit goût de pop corn…Ca devra attendre mon retour en janvier mais je le ferai, promis 😉

        Aimé par 1 personne

      2. palais des thés?? mais pareil que pour le mag bio … 1 heure (je suis gentille ) de voiture et en prenant l’autoroute ………
        bon, en même temps, j’habite à la campagne (auvergnate) et c’est clair, que lorsque je me lève le matin, j’ai une vue superbe, le trajet pour aller au boulot est absolument sublime avec le lever de soleil et toutes les couleurs chatoyantes d’automne ……
        mais parfois …… grrrr quoi !!!! 😀 😀

        J'aime

      3. Aïe! Je comprends, j’ai grandi au fin fond des Hautes-Pyrénées et j’ai connu cette frustration par moments. Il y a des hauts et des bas dans le fait d’habiter dans la nature…Bon, je prévois cette recette bientôt dans ce cas 😉

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s