Non classé·Recettes

Les muffins d’Aphrodite | véganes |

  Avez-vous déjà marché dans les pas d’un dieu?

DSC_4164DSC_4412
 

  Avant la semaine dernière, j’aurais répondu par la négative…Avant de m’aventurer en bonne compagnie sur les sentiers d’Aphrodite, à la pointe nord-ouest de Chypre, non loin de son lieu de culte le plus célèbre, Paphos. Si la ville a sans un doute un peu perdu de son lustre en quelques siècles, nul besoin d’être grand clerc pour comprendre pourquoi la secrète baie de Latchi fut son lieu d’élection.

  Sentez-vous déjà l’antique appel, l’irrésistible impulsion vers ces lieux légendaires?

  Six heures du matin, deux réveils difficiles, trois bus, mille gouttes de pluie, un soleil, un arc-en-ciel, quatre figues et dix grains de raisin plus tard…

DSC_4167DSC_4362

DSC_4199

  Là, protégés par une alcôve de figuiers et bercés par le bruissement de l’eau, voilà que nous approchons d’un bassin d’eau douce niché dans une grotte naturelle. Selon la légende, la déesse avait coutume de s’y baigner, avant de gravir la montagne pour gagner son chêne favori et s’y reposer. Le bel Adonis, de passage, n’a pu que succomber au charme de la déesse…Ou des lieux, qui sait.

  Impossible de ne pas emprunter à notre tour ce chemin, simples mortels que nous sommes.

  Nota Bene: il est possible mais peu recommandé de faire une randonnée en mini-jupe.

DSC_4182DSC_4188

  Accablée par la chaleur et la boue, je ne pouvais penser qu’à deux choses: d’une part, que j’aurais également apprécié pouvoir prendre un bain dans le bassin un peu plus tôt, moi aussi, mais surtout, qu’Aphrodite tenait une forme olympique (et se riait des températures des lieux) pour effectuer le trajet aussi fréquemment, qui plus est, après s’être lavée. 

  Si je ne pense pas pouvoir percer le secret de l’impeccabilité corporelle des dieux grecs de si tôt, j’ai tout de même ma petite idée sur cette énergie extraordinaire.

  Alors, Aphroditi, Aphroula mou, quel est donc ton petit secret? 

DSC_4367

  Le nectar et l’ambroisie, bien sûr! Ca commence bien, elle avait dit cuisine accessible l’autre là…Mais si, je vous le promets! Comment douter, lorsque l’on se trouve à Chypre, de l’existence des deux substances divines, alors qu’elles abondent sous une multitude de formes? Pour moi, elles revêtent des saveurs locales, d’une simplicité désarmante et d’un raffinement qui ne laisse aucune place au doute sur la question…

   Les dernières figues de la saison qui s’attardent encore sur les étals du marché de Nicosie, énormes bourgeons noirs et verts, et le sésame si apprécié ici et convié dans tous les plats, sous toutes ces formes. 

…Mais aussi, révélation divine inattendue (mondialisation et chaîne cablée sur l’Olympe obligent), l‘aspect d’un énorme muffin.

  Ni une ni deux germait l’idée de délicieux gâteaux à emporter et dévorer au petit matin d’une randonnée, simples et rapides à préparer. Pas très chypriotes ni très antiques, certes, mais qui galvaniseront les marcheurs les plus fatigués en un clin d’oeil. Ca vous tente?

DSC_4231

DSC_4363

  Je ne sais pas vous, mais moi, j’ai une certaine idée du muffin. Moelleux, aérien, et surtout, imposant, à la manière des salons de thé. Bien sûr, libre à vous de leur préférer un format plus raisonnable et d’utiliser des moules moins grands, selon ce que vous avez à disposition.

  Ces muffins sont fabriqués à partir d’amour et d’ingrédients végétaux: ils ne contiennent donc pas une once de beurre, pas un oeuf, pas de lait de vache. Non, ne partez pas tout de suite et défaites ce bûcher, ce n’est pas de la sorcellerie! Les oeufs sont en effet loin d’être un indispensable en pâtisserie, tout comme les deux autres ingrédients sus-mentionnés. Comment donc? Eh bien, en remplaçant ce dernier par un ingrédient qui aura la même fonction: lier, aérer, donner une consistance un peu humide à une pâte…Selon ce que l’on souhaite faire. Ici, c’est la fécule qui tient ce rôle un peu magique. 

DSC_4215

  Un article plus détaillé sur le caractère non-indispensable des oeufs et du beurre en pâtisserie viendra. Ici, je voudrais seulement mettre en lumière l’avantage pratique des muffins végétaux, outre le fait qu’ils sont délicieux, éthiques (nous en reparlerons) et que rien ne les distingue des traditionnels sous les papilles. En remplaçant le beurre et les oeufs par des ingrédients non périssables comme la fécule et l’huile, vous n’avez pas besoin de courir au magasin acheter en urgence ces produits lorsque l’envie de muffins vous saisit à la gorge (…ceci n’est pas une légende urbaine). Vous êtes susceptibles de toujours avoir dans votre placard la quantité suffisante, et donc de satisfaire votre pulsion à toute heure du jour ou de la nuit, durant un jour férié ou de tempête de neige, et en déboursant moins. D’autre part, l’absence de produits animaux permet également une conservation plus longue sans congélation, même si vous pouvez les congeler pour en profiter plus longtemps.


Mais étant donné que l’on parle ici de muffins, c’est presque un argument de mauvaise foi que de supposer qu’ils durent…

  La recette donnée ici est une recette de base pour des muffins véganes: la garniture utilisée ici peut évidemment être remplacée par tout et n’importe quoi: pépites de chocolat, myrtilles, noix, bananes, pommes, épices, noix de coco…La seule limite est celle que vous vous imposerez. Quant aux ingrédients, j’ai mis entre parenthèses d’autres choix possibles si vous ne souhaitez pas utiliser celui qui est listé en premier, ou si vous ne l’avez pas en stock.
  Ces muffins sont peu sucrés; je les apprécie davantage ainsi, car la garniture est mieux mise en valeur, vous pouvez avoir la main plus leste sur le sucre sans problème. Leur saveur douce rappelle celle de la halva, célèbre sucrerie orientale, mariée au zeste d’orange qui confère à l’ensemble une note légèrement acidulée.

  Ah oui, j’oubliais. À ce palmarès déjà bien chargé, il faut leur ajouter une autre qualité: ils sont inratables.

DSC_4404

  Muffins d’Aphrodite, sésame et figue 

  Pour 6 gros muffins, ou 12 petits muffins, en fonction des moules que vous utilisez.

  Ingrédients humides:

  • 250 ml (1 tasse) de lait végétal (soja pour moi)
  • 10 ml (1 càc) de vinaigre de cidre
  • 75 ml (1/4 tasse et 1 CàS) d’huile végétale neutre (tournesol, colza…)
  • 70 gr de sirop d’agave (1/4 tasse et 1 càc) (ou de sirop d’érable, de malt, de riz, ou bien 70 grammes de sucre complet si vous aimez son goût, ou encore 70 grammes de sucre blond de canne)
  • 10 ml (1 càc) d’extrait de vanille liquide

  Ingrédients secs:

  • 280 g (2 tasses) de farine de votre choix (farine tous usages pour moi, mais vous pouvez en utiliser d’autres: T45, T65, complète, petit épeautre…) *
  • 30 g (2 CàS) de fécule (maïs, pomme de terre, arrow-root…)
  • 12 g (2 et 1/2 càc) de poudre à lever 
  • 1 belle pincée de sel

* Pour des muffins sans gluten, vous pouvez opter pour un mélange sans gluten maison, en mélangeant 90 g de fécule, 80g d’amandes en poudre et 105g de farine de sarrasin. La saveur sera un peu plus rustique que pour les muffins sans gluten. La poudre d’amande comme agent-moellisoté-007 est une idée inspirée d’Antigone XXI et de sa recette de muffins.

  Garniture du muffin:

  • Une cuillère à soupe de zeste d’orange
  • Une cuillère à soupe (tbsp) de tahin, complet ou non (si vous en utilisez du complet, le goût du sésame sera davantage marqué)
  • Deux figues fraîches de préférence (mais sèches, cela marche aussi! Mais attention, elles sont également bien plus sucrées, ajustez en conséquence..) + quelques unes pour décorer
  • 20 g de graines de sésames + quelques unes pour décorer

DSC_4398

  Préparation:

  1. Préchauffez le four à 220°C, préparez vos moules à muffins et réservez.
  2. Torréfiez le sésame dans une poêle sèche, sans matière grasse, à feu vif, en tournant régulièrement les graines. Retirez du feu lorsque celles-ci ont bruni et dégagent une agréable odeur grillée. Réservez.
  3. Dans un petit saladier, mélanger le lait et le vinaigre de cidre. Réservez: le lait va réagir avec le vinaigre de cidre et cailler.
  4. Pendant ce temps-là, mélangez dans un cul-de-poule les ingrédients secs et le zeste d’orange, et réservez.
  5. Mélangez le sirop d’agave, l’huile végétale, l’extrait de vanille et le tahin, puis ajoutez le mélange lait/vinaigre et mélangez bien.
  6. Formez un puits dans les ingrédients secs, et incorporez-y les ingrédients humides petit à petit. Ne mélangez pas trop: arrêtez vous dès que vous obtenez une pâte d’aspect humide et élastique. La présence de grumeaux n’a aucune importance: c’est cette absence de mélange prolongé qui donne aux muffins la texture et le moelleux qui leur est propre.
  7. Incorporez les figues fraîches coupées en morceaux ainsi que les graines de sésame torréfiées, en donnant quelques coups de cuillère, pas plus.
  8. Remplissez les moules à muffin en veillant à répartir la quantité de pâte entre les moules: vous devriez pouvoir les remplir quasiment en entier. Pas de panique, ils ne déborderont pas.*
  9. Baissez la température du four à 180°C et enfournez pour 30-35 minutes. Si vous choisissez de faire des muffins petit format, écourtez le temps de cuisson à 15-20 minutes. Plantez un couteau pour vérifier la cuisson: il doit ressortir propre.
  10. Laissez refroidir 15-20 minutes dans les moules avant de démouler. Avis aux impatients: les arômes sont plus développés une fois qu’ils ont totalement refroidi, ou sont tout au plus un peu tiède!

  En ce qui concerne la cuisson, les durées sont données à titre indicatif: tout dépend du four que vous utilisez, et des adaptations ainsi qu’une surveillance sont ainsi nécessaires lors d’un premier essai.

* Adaptation sans matériel: si vous n’avez pas de plaque à muffins, vous pouvez remplir des caissettes en papier directement. Dans ce cas, n’essayez surtout pas de les remplir à ras-bord: remplissez à moitié pour éviter que les caissettes ne s’affaissent. Les muffins ne seront pas aussi pachydermiques, mais ce sera tout aussi bon!

DSC_4385

  Voilà, j’espère que cette petite escapade gourmande vous aura plu et vous aura fait un peu voyager, aussi. N’hésitez pas à me dire si vous avez tenté, si vous désirez d’autres promenades culinaires, à me faire part de vos suggestions et commentaires pour cette première recette qui ouvre le bal des recettes accessibles et végétaliennes.

Να είστε καλά, μικρούλεις μάφινς μου! 
(Portez-vous bien, mes chers petits muffins à moi!)

Publicités

4 réflexions au sujet de « Les muffins d’Aphrodite | véganes | »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s